Récit du séjour à Bam et Téhéran en novembre 2005

Récit novembre 2005

Dr. Ahmady, un docteur ayant commencé sa formation d´homéopathie à la faculté de Téhéran, travaille ici depuis plus de 18 mois en tant que médecin militaire. Il met dans le centre de Bahan Health deux containers à notre disposition et nous aide pour beaucoup d´autre choses qui nous sont nécessaires telles que voiture, brasero, thé,dattes, contacts et patients innombrables. Nous faisons 25 premières anamnèse homéopathiques et 35 autres patients viennent pour un suivi, ce qui signifie que nous continuons à les traiter.

En dehors des patients du centre ??Bahan Health, nous recommençons à rendre visite aux tétraplégiques. Le traitement de ce groupe est pour nous un grand défi. Taskforce (centre de coordination de l´état) et Caritas Italy sont ravis de notre travail avec ces personnes aux multiples traumatismes.

Nous intervenons également dans les jardins d´enfants pour orphelins d´un ou de deux parents. De chaque point, un rapport quotidien est envoyé aux différentes ?centrales de coordination à Bam et au ministère de la santé.  

Ensemble avec les 24 autres ONG présentes, nous présentons notre travail au nouveau gouverneur de Bam lors d´une rencontre de Task Force.

Dans l´hôpital Pasteur – Hospital nous eûmes l´occasion de présenter une introduction à l´homéopathie à un auditoire de plus de 100 personnes intéressées. Nous rendîmes compte de notre projet de Bam et de "Homöopathen ohne Grenzen". Notre travail en tant qu´homéopathes est chaleureusement accueilli par les autres organisations et la réception des patients est bonne. Nous allons essayer avec l´aide de Dr. Arabi et Dr. Ahmadi de faciliter l´assistance d´étudiants en homéopathie de la faculté de Téhéran.

Nous avons la chance d´avoir deux adorables ??interprètes Najmeh Marsban et Parivash Shababi qui non seulement pour leur compétences linguistiques adéquates, mais aussi pour leur affiliation culturelle et connaissance des structures locales nous sont d´une aide incontournable dans notre travail. Nous sommes conscients qu´il existe une certaine carence dans l´examen du passé médical qui est dûe d´une part à une mal connaissance de la culture iranienne, de l´autre à des erreurs possibles dans la traduction, nous avons cependant beaucoup appris par la possibilité de cet échange.

Pendant notre absence, nos deux interprètes nous représentent. Elles vont se renseigner sur les lieux sur les conditions requises  à la fondation d une association. Par ailleurs, Parivash traduit /écrit une information qui sera donnée aux patients dans laquelle des informations de base sont données sur l´homéopathie ainsi que quelques renseignements concernant la prise d´un médicament homéopathique.

Lors de notre séjour à Bam, nous habitons à la ??“Akbars Guesthouse“. Les repas y sont bons et variés, la nuit nous pouvons fignoler en toute tranquillité nos anamnèse.

Il va avoir bientôt beaucoup de travail à Bam.

Notre équipe devra grandir. En été 2006, nous voulons commencer avec la formation en homéopathie.

Sonja Gasparini und Jutta Laurentius

Soutenez-nous !!

Chaque donation aide !

Donner

Bam, Iran

État Iran

Province Kerman

Habitants 100 000

Langue Perse (Farsi)

Religion Islam (Schiisme, Sunnisme)

Bam, riche ville de la province de Kerman au sud-ouest de l´Iran, merveilleuxoasis près du désert d´Afghanistan.

Le 26.12.2003 , un tremblement de terre dévaste une grande partie de la villede Bam. 40.000 des 100.000 habitants en meurent. Le tremblement de terre s´étant produit de nuit alors que la population dormait, beaucoup sont restéstétraplégiques. La célèbre citadelle de Arg-é Bam est pratiquementcomplètement effondrée. Elle est un reflet de la situation. Le 21.6.2004, la villede Bam est de nouveau secouée par un lourd tremblement de terre. L´UNESCO déclare la citadelle patrimoine culturel mondial et l´inscrit sur la listerouge du patrimoine mondial en péril afin d´en assurer sa reconstruction.