Mars 2010

Notre objectif de notre voyage en mars était de commencer par la formation de base dans l’homéopathie.  

Après avoir prendre le temps pour acclimatation – ce qui est très importante à tenir, sinon il y a des conséquences pour les prochains jours -, nous commencions avec nos activités mercredi le 9 mars 2010 que nous avions déjà eu dans notre tête. Nous rencontrions les organisateurs du groupe d’étudiants Henry et Albert. Nous étions impressionnées ce qu’ils avaient déjà préparé. Henry avait donné des questionnaires et une description sur notre cours aux étudiants avancés. La question sur la traduction pour le cours dans le weekend a été clarifiée, et nous sommes parties pour acheter une armoire, des dossiers médicaux etc. pour la formation pratique.  

Il nous fallait les prochains jours pour préparer les scénarios et l’enseignement. Nous avions changé partiellement la salle de cours pour l’air frais. Nous utilisions la salle « Valle de la Luna » et une salle qui se trouve près de la cour de notre hôtel.

Le 13 et 14 mars, nous donnions notre premier cours. Au début, il y avait seulement 6 étudiants, mais la direction n’avait pas se présenter ce qui est normal en Amérique du Sud. Premièrement, il y a une autre mentalité ici et deuxièmement, les déplacements sont très longs. Le 20 et 21 mars, nous continuions notre cours. À la fin de notre cours, nous comptions un total de 22 étudiants. Henry, Alfredo et nous sommes très contents avec ça. Le groupe était bien mixé, comme de l’âge mais aussi des connaissances préliminaires (Il y avait des médecins, des guérisseurs traditionnels, des ingénieurs chimistes, des personnes qui voulaient aider un membre de la famille…). Ça s’est montré positivement parce que tout le monde se respectait et pouvait contribuer à ses expériences.  

Au début, nous avions très optimistes avec le cours. Nous avions été gâtées avec un bon repas de midi et nous pouvions y contribuer seulement notre chocolat que tout le monde aimait bien.  

Dans la semaine tous les trois jours, nous planifions la formation pratique. Les patients déjà attendaient leur traitement. Mais nous n’avions pas de traducteurs ou nous avions des traducteurs qui n’étaient pas fiables. Alors nous commencions par le traitement sans traducteur. Nous utilisions nos connaissances en langues fiables, le dictionnaire et les mains et les pieds…Nous faisions notre maximum, mais aussi les patients. Ils apportaient partiellement leur propre traducteur avec leurs connaissances en anglaise.  

Après les deux premiers établissements d’enseignement et les 6 jours de formation pratique, nous avons l’impression que ça va développer très bien. Nous étions saluées avec le rituel « Remerciements à Pacha Mama et remerciements du groupe à nous ». Nous nous réjouissons de revenir.  

Edeltraud Snajdr et Ursel Lessmann

Soutenez-nous !!

Chaque donation aide !

Donner

Information sur le pays

La surface:

                            1 098 581 km2

Le nombre d’habitants:

10 millions

La densité de population:

9,7 habitants/ km2

Langue officielle :

Espagnol et 36 langues indigènes

Espérance de vie des femmes:

67 ans

Espérances de vie des hommes :

64 ans