Octobre 2012

Nous voyageons à La Paz avec les confirmations de participation et les bulletins dans notre valise - avec cela, nous finissons la première phase du projet de Bolivie  

Le premier weekend, il y a le cours. Certains étudiants prennent part bien au cours et aux discussions par une perspective homéopathique. Les autres se comportent rigidement aux choses enseignées et ne sont pas en mesure d’abstraire. En Bolivie, il est commun de faire une leçon frontale et une élaboration indépendante n’est pas répandue.  

Dans la foulée de notre cours, nous avons aussi une surprise d’anniversaire. Nous avons préparé une tarte pour notre traductrice Steffi qui est très heureuse. Nous décidons de faire une petite fête d’anniversaire dans le weekend.

Pendant la semaine, nous rencontrons pour des entretiens individuels avec des étudiantes. Nous leur donnons nos réponses comment nous évaluons leur développement et demandons ce qu’ils ont besoin et comment on peut supporter leur développement au travail indépendant.  

Nous évaluons aussi les feuilles de participation au cours qui est organisé de manière autonome. Contrairement des thèses des étudiantes, nous estimons la participation dans les groupes d’étude et aussi au cours médical bien. Dans les 3 ans, on faisait régulièrement des groupes d’étude qui les étudiants aussi bien visitaient.  

Nous documentons tout complètement exact et décidons de noter dans les bulletins les nombres des heures de cours qui sont organisés de manière autonome.

Notre offre de venir dans le cabinet avec ses propres patients, on n’a pas besoin cette fois. Seulement certains étudiants recourent à l’offre.

Le deuxième weekend, nous enseignons de nouveau le sujet : « Relation entre le praticien et la patiente » avec les jeux de rôles. Nous faisons l’attention que les gens collaborent qui ne se connaissent pas bien. Il se vérifie une bonne cohésion de groupe.

Les dernières planifications de notre grande fête sont dans la préparation. Le prochain jour, il y a la remise cérémoniale des confirmations de participation et des bulletins ainsi que des bouquets de fleurs à tous les gens qui soutiennent le projet comme les traductrices et les directrices du cours médical.

Les étudiantes ont construit un buffet magnifique et invité aussi leurs parents à la grande fête. C’est une belle fête avec des jeux et de la danse, un achèvement réussi de notre première partie de formation.

En outre, nous voyagerons à La Paz dans les prochains deux ans pour superviser nos étudiants dans leur nouveau cabinet.  

Nos visions :  

Par le Ministre de l’Education, il nous a offert à faire des formations aux secouristes dans les écoles pour les profs qui sont responsables pour les traitements de secours. Ensuite, nous devons équiper les écoles avec des petites pharmacies d’urgence. Alfredo qui est notre personne de contact au Ministre et aussi notre étudiant espère que le degré de notoriété de l’homéopathie en Bolivie grandira. Il pense que nous aurions des bonnes chances avec ça à entre dans les centres de santé de la parte de la prévoyance santé étatique.  

Anja Kraus et Anke Glossner  

Soutenez-nous !!

Chaque donation aide !

Donner

Information sur le pays

La surface:

                            1 098 581 km2

Le nombre d’habitants:

10 millions

La densité de population:

9,7 habitants/ km2

Langue officielle :

Espagnol et 36 langues indigènes

Espérance de vie des femmes:

67 ans

Espérances de vie des hommes :

64 ans