Rapport septembre 2010

En septembre 2010 nous nous acheminons, une autre équipe d´HOG, vers  Lamu/Kenya, afin de poursuivre l´enseignement de base de l´homéopathie classique ainsi que la formation continue d´un groupe de sages-femmes existant depuis longtemps.

Lorsque nous arrivons enfin à Lamu, après le long voyage en car, les rues grouillent de vie, les gens qui fêtent la fin du Ramadan sont heureux de se rencontrer.

Au bout de deux jours ,nous pouvons commencer les cours: c´est la 5ème partie d´un séminaire qui s´étale chaque fois sur 5 jours, au programme la pathologie ORL.

Après les salutations et la joie des retrouvailles, les élèves font état de leurs expériences depuis le dernier séminaire: tous nous rapportent de cas réussis. 

Un élève Omar, a pu aider un voisin qui depuis la mort de sa femme ne voulait plus sortir de chez lui, négligeait son travail, ne voulait parler avec personne. Après la prise de Natrium muriaticum , il put dépasser sa dépression et peu à peu retourner à la vie.

Ils reportèrent également de cas impressionnants de traitements d´épidémie de diarrhée qui avait touché une grande partie de l´île. Surtout Veratrum album, Carbo vegetabilis et China ramenèrent rapidement et de manière probante santé et élan créateur chez les malades. L´action bénéfique des prises homéopathiques passa rapidement de bouche à oreille.

Il nous donne confirmation que le concept de nos cours  s´applique bien aux problèmes de santé des lieux tout en permettant aux  participants d´aider rapidement. Les participants  purent se tailler un succès au bout d´à peine 20 jours de cours!

Au cours des 5 matinées, nous enseignons les principaux remèdes de l´ORL, révisons des remèdes déjà enregistrés et transmettons les bases de l´anatomie. Les après-midis, nous nous rencontrons pour la pratique avec  nos pratiquants appliquant. Pour un grand nombre  de patients âgés ainsi que de jeunes l´argent mais aussi les docteurs manquent. Vu le manque, moult ont pris l´habitude de „Panadol“ (Paracetamol), bon marché, afin dans un premier temps d´ apporter un soulagement. Aucune pharmacie ne les informe des risques et effets secondaires …! De nombreuses douleurs d´estomac chroniques ainsi que les maladies réprimées en sont le résultat.

Dans les semaines qui vont venir, nous allons rencontrer les sages-femmes afin d´approfondir les connaissances et discuter des cas traités. Presque toutes sont présentes au cours. Une est morte, une autre a un mari qui est malade à la maison, mais toutes ont pu se libérer, pour les deux jours, de leur  travail de sage-femme ou des champs.  

Mama Kanzo, une sage-femme d´un certain âge doit quitter tôt le matin ses champs pour atteindre au bout d´une heure et demie sur la terre ferme le prochain village, là ensemble avec une autre sage-femme, elle prend le bateau pour Lamu. Il en est de même pour les autres qui dès le chant du coq sont en chemin pour arriver presque à l´heure au cours. Contentes d´avoir quitté les eaux,elles reprennent des forces en dégustant quelques Mandaazi, des petits beignets  frits.

Là encore, quelques épisodes vivants de cas réussis tels que des violentes hyperémèses, morsures de serpents, nourrissons ne pouvant boire car trop faibles et d´autres. Nous sommes fières de leurs réussites, notre coopération porte ses fruits!  

Avec grande concentration et par le moyen mnémotechnique des symboles, nous révisons les acquis et les deux jours passent très vite. La mise en scène des cas  nous fait bien rire. Non seulement cette méthode nous amuse bien, mais elle est aussi très effective et concise pour retenir les remèdes. Tout particulièrement pour les analphabètes parmi les sages-femmes qui sont plus que nous dépendantes de la mémorisation.

Pour finir, une des sages-femmes nous conduisit chez une femme qui venait d´accoucher. Tout c´était bien passé, la mère et le nourrisson se sentaient bien. La mère fit les louages du travail de la sage-femme qui l´avait bien aidé avec l´homéopathie. Arrière-goût amer de l´histoire, est l´âge de la mère,tout juste 15 ans, quant au père, aucune trace!

Après ces deux semaines comblantes mais épuisantes, nous devons retourner et promettons de revenir en janvier et d´apporter plus de connaissance!

Birgit Atzl

Soutenez-nous !!

Chaque donation aide !

Donner

Celui qui aime l´humanité a une grande famille.