Reportage de voyage du novembre 2010

C’est la deuxième fois que nous sommes sur la voie de Sierra Leone. 8 mois sont passés depuis notre visite. Pendant notre premier voyage en février, nous traitions un grand nombre de patients, pour d’abord faire connaître l’homéopathie en général. Mais le principal objectif de notre projet c’est la formation dans l’Homéopathie Classique.  

Nous recevions la demande à ce projet de l’association « Verein Sierra Leone Baden-Württemberg ». Monsieur Konteh qui vient de Sierra Leone et qui est le président de cette association habite de nouveau en attendant dans une bonne partie de Sierra Leone pour aider son pays à la reconstruction, après la guerre civile affreuse. Il s’engage avec son collègue monsieur Mansaray pour la planification du projet de formation homéopathique en Sierra Leone. Après le lobby inlassable et les bonnes contacts des deux messieurs jusqu’au Ministre de la Santé, on commence maintenant à agir.  

Le Ministre de la Santé s’est renseigné sur notre travail et il a reçu seulement les meilleurs résultats ! Ainsi, il a décidé de laisser former des infirmières dans le secteur de l’Homéopathie Classique. Le même jour après notre arrivée, nous avons tout de suite un rendez-vous chez le Ministère pour discuter les détails. Le représentative du Ministre de la Santé, Dr. Kuani, nous salut avec grand plaisir. Il regrette que le Ministre ne peut pas nous recevoir personnellement parce qu’il se trouve à l’étranger maintenant.

50 infirmières de la ville de province Makeni sont laissées libres de ses travaux pour faire la formation et pour commencer la formation avec enthousiasme. Une salle de cours dans l’école de soins infirmières de Makeni est organisée et nous attend. Il faut demander à réduire la classe à 25 participants. Un cours pratique raisonnable avec 50 étudiantes, ce n’est pas possible pour nous. Et nous voudrions que nos participants apprennent beaucoup le savoir-faire dans les livres mais également ils font les meilleures expériences pratiques jusqu’à la fin de notre projet. Ils sont après tout les gens qui donneront leurs expériences et savoir-faire aux autres à la fin de la formation de projet.  

Dr. Kuani ne peut pas renoncer à nous démontrer son intérêt et son estime et participe le premier jour de cours. Ainsi, il s’assied le premier matin entre 25 infirmières avec des bonnes formations en médicine conventionnelle et participe vivement au cours comme tout le monde.  

Aussi la soif de savoir des infirmières nous apparions inépuisablement. Le matin, nous donnons le cours théorétique avec leurs questions vivantes. Dans l’après-midi, certains d’entre eux s’asseyent avec grand intérêt dans la formation pratique.  

Dans la formation pratique nous revoyons beaucoup de patients du février. Ils sont très contents avec le résultat de traitement et se réjouissent que nous sommes revenues et que nous formons les étudiantes. Ainsi, ils viendront plus tard dans leurs villages pour continuer le traitement homéopathique indépendamment. Ça, ils se réjouissent.    

À la fin du cours, monsieur Sunah le chef des infirmières dit adieu au groupe avec un petit discours. Il souligne il serait un support particulier du Ministre de la Santé, qu’ils seront reçu cette chance. Il espère qu’elle se montre digne ce support par particulière diligence. Les infirmières et aussi nous sommes conscientes de l’honneur de financer la participation dans notre formation pour 25 infirmières.

Notre travail se comprend comme un concept général : la recherche de la Ministre de la Santé, des alternatives qui sont effectives et à un prix abordable dans les soins de santé. Notre projet se développe un sentiment de sécurité et silence sur l’avenir.  

À la fin les événements se conjuguent encore une fois. Un journaliste de radio ARD nous interviewe. Pas de problème pour nous. Nous pourrions probablement faire une émission entière avec des expériences des dernières deux semaines.  

Nous recevons le dernier coup de téléphone du maire de Makeni qui veut installer un département homéopathique dans l’hôpital de Makeni après son discussion avec le gouverneur de la région. Il voudrait savoir si nous voyons là une opportunité et si nous sommes en mesure de faire un rendez-vous avec lui en février 2011. Quelle question ! Mais bien sûr ! Nous serons de la partie pour le prochain février, pour enseigner nos infirmières très motivées, pour traiter des patients et pour s’accorder les idées précises sur le rêve d’une infirmerie homéopathique.  

Après tous les succès, nous sommes assis fatigué dans l’avion et pensons avec reconnaissance à notre partenaire « Verein Sierra Leone Baden-Württemberg » et particulièrement à monsieur Konteh et monsieur Mansaray. Tout cela n’était pas possible sans leur engagement.  

Avec le développement rapide de notre projet, il y a des nouvelles chances. Mais il y a aussi des exigences pour nous. Nous espérons sur votre aide de cette possibilité fantastique.    

Kristina Lotz  

Renate Blum  

Soutenez-nous !!

Chaque donation aide !

Donner

Information sur Sierra Leone

[Translate to Francais:]

La région : 71.740 qkm
Population: 5.560.000
La densité de population: 73 pro qkm
Langue officielle : Anglaise
Espérance de vie :   46 ans